Politique

Etat de santé d’Ali Bongo : Dénis Sassou Nguesso et la France sur le point de prendre le contrôle du Gabon

Depuis l’annonce de l’Accident Vasculaire Cérébrale d’Ali Bongo à Ryad en Arabie saoudite, plusieurs lobbies se mettent en branle. Le président Congolais et la France ne cachent plus leurs ambitions de peser sur le choix du prochain Président du Gabon.

Pour arriver à leurs fins, les deux forces comptent sur les liens avec des personnalités bien introduites dans les arcanes du pouvoir de Libreville et qui, par le jeu constitutionnel vont jouer un rôle prépondérant pendant la phase de transition.

Pour la France, la transition au Gabon n’est plus qu’une question de temps. Elle s’activerait déja à favoriser l’arrivée au Pouvoir d’un allié avec lequel elle aurait déjà entrepris des discussions. Selon une source proche du Quai d’Orsay, elle compte sur certains de ses ressortissants binationaux qui tiennent les leviers du pouvoir du Gabon ; parmi lesquels : Sylvia Bongo Ondimba, l’épouse du Chef de l’Etat gabonais, Brice Laccruche Alihanga, actuel directeur de cabinet d’Ali Bongo, Lucie Milebou Aubusson Mboussou, présidente du Sénat qui devrait, par ailleurs, assurer l’intérim en cas d’empêchement définitif d’Ali Bongo, Frederick Bongo, patron de services spéciaux et demi frère du Chef de l’Eta gabonais, Etienne Massard Kabinda, ministre de la défense nationale, Guy Bertrand Mapangou, actuel ministre de la communication, porte-parole du gouvernement et Noureddine Bongo Ondimba, fils d’Ali Bongo et ami très proche de Brice Laccruche Alihanga.

Le Président Congolais, Dénis Sassou Nguesso n’entend pas laisser la France marcher sur ses platebandes. Il compte peser de tout son poids pour tenir son joker Lucie Milebou Aubusson Mboussou loin des griffes de la France. Son fils Denis Christel Sassou Nguesso est l’époux de Danielle Mboussou, fille de Michel Mboussou qui lui est l’époux de la présidente du Sénat gabonais.  Son rejeton serait déjà à la manœuvre depuis quelques jours pour encadrer cette dernière. Par ailleurs, le Président Congolais compte sur le premier opposant gabonais Jean Ping qu’il avait déjà soutenu lors de l’élection présidentielle d’août 2016. Les deux hommes sont liés par leurs fils respectifs qui épousent tous deux les filles Mboussou. Franck Ping, fils de Jean Ping est l’époux de Marie Paule Mboussou. La récente rencontre, à Paris, entre le Président Congolais et Jean Pierre Lemboumba Lépandou, ancien collaborateur de la famille Bongo devenu opposant proche de Jean Ping, n’est pas fortuite. Dénis Sassou Nguesso compterait aussi sur Alexandre Barro Chambrier. Un autre opposant Gabonais dont l’épouse n’est autre que la sœur d’Antoinette Sassou Nguesso, l’épouse du Président Congolais.

15 Commentaires

  1. ON SEN FOUT. TOUTES CES RELATIONS ENTRE FRANCMACONS N’ONT RIEN À VOIR AVEC LES ASPIRATIONS DU PEUPLE QUI N’A QUE TROP SOUFFERT. LES GABONAIS VEULENT UN VOTE DEMOCRATIQUE, LIBRE ET TRANSPARENT ET SURTOUT LE RESPECT DE LEUR CHOIX.

  2. Franchement, de toutes les démarches entreprises soit par le président français soit par le président congolais, elles sont toutes anti démocratiques à cause du fait que ces choix sont opérés en fonction de leurs propres intérêts. Cette manière de penser et de faire est-elle la meilleure leçon de la démocratie qu’on peut donner à ceux qui en ont besoin ?
    De par, l’une de ces définitions les plus connues, telle que  » la démocratie est le pouvoir par le peuple et pour le peuple « et si l’on recourt aux résultats réels, sans tricherie, de l’élection présidentielle de 2016, alors sincèrement, on n’a pas besoin de chercher midi à 14 heures pour choisir le prochain président gabonais qui, au vu et au su de tout le monde, au Gabon et partout ailleurs, est bien M. Jean Ping à qui ce pouvoir a été arraché manu militari. Voilà, à mon humble avis, la seule manière de rétablir la justice au Gabon tout en interpellant M. Jean Ping d’exclure l’idée de vengeance, de pardonner et de prôner l’égalité de chance. Que le maître de l’Alpha et l’Oméga vous aide à opérer le bon choix au nom de Jésus !

  3. Eugène Bigman

    Que Macron ne fasse pas une erreur qu’il risque de payer cher. Il sait pertinemment que Jean Ping est le vainqueur de l’élection présidentielle du 27 août 20 16. Les gabonais désirent seulement que leur vote soit respecté. Toute autre solution sera une catastrophe pour tous, dans la sous-région comme en France

  4. Et le peuple Gabonais dans ce rocambole? Il y’aura des surprises…

  5. C est quoi cette histoire. Le Gabon est un pays Démocratique avec des lois a suivre. Quelle sont ses conneries. Le pouvoir n est pas a donner mais a mérité. On ne peut s asarder a mettre de n importe quoi a la tete de ce pays souverain.

  6. A croire que ce monde leur appartient,libre à eux d en disposer comme ils veulent.

  7. Oh mais c’est un panier de crabes 😳 un imbroglio à l’africaine… Pauvre Gabon 😢😢😢

  8. Un éclaircissement certain sur les connections politico-familiales des dictateuriales de nos pays africains et, surtout, une interaction bien conçue par la France en vue d’assurer sa pérennité financière et politique !

  9. Jean Remy . Nom PENDY-BOUYIKI Ancien membre des Gouvernements d'Omar BONGO-O. successivement pendant 16 ans dont 14 comme Ministre d'État et collaborateur à son cabinet pendant10 ans au total.

    Animant un groupe de Réflexion politique, j’ai lu avec attention vos écrits. La CELBOGED pour Cellule pour la Bonne Gouvernance et la Démocratie, se soucie de ce qu’il faut faire désormais pour le Gabon car ce qui est caché l’est à la maniere de l’autruche. Prenons garde. Toute proposition préservant la paix et l’unité des Gabonaises et Gabonais est à prendre en compte.

  10. Vous fetes du Gabon votre terre acquis avec votre opinion, cela montre bien, meme vous ne pas que l’Afrique deserve une election purement libre.

  11. CE QUE NOUS POUVONS CONNCLURE:C EST UNE AFFAIRE DE FAMILLE. ET BIEN QUI VIVRA VERRA DIT ON.

  12. Très bonne analyse. Je suis intresse de vous lire dans l’avenir.

  13. Thierry Martial moubokounou

    Le Gabon sera gouverné après Ali par un homme religieux. C’est un rêve qui s’est présenté à moi 22fois a moins de 6mois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*